Editorial

ImprimerEnvoyer

22 minutes et des poussières!

Editorial

Écrit par Bertrand Lemaire Lundi, 17 Juin 2013 23:00

22 minutes et des poussières!Une homélie de plus de 7 minutes 30 est soporifique dit-on ! Vrai ou faux ?

Je vous mets au défi : Citez-moi trois idées fortes de l'homélie de dimanche dernier !

Nous sommes impitoyables pour nos prêtres qui ont offert toute leur vie à Dieu pour être à notre service.

Certains affirment même qu'il n'y a que trois curés de bien : celui d'avant, celui d'après et celui de la paroisse d'à côté ...

Je m'inscris en faux !

Dimanche dernier, dans ma paroisse, l'homélie a duré 22 minutes et des poussières et personne ne dormait !

L'histoire, il est vrai, ne manquait pas de piment : Ce fameux David, tout Roi qu'il était, s'attribue la femme l'un de ses officiers, Ourias et il la met enceinte, envoie l'officier se faire tuer au combat et poursuit ses relation avec la veuve dont il aura un second enfant . Ce dernier sera même l'ancêtre du Christ ; on proclame : « Jésus fils de David. »

Un scandale monumental avouons-le !

Powered by Web Agency

Lire la suite...

 

ImprimerEnvoyer

Des âmes en quête «d’un plus»

Editorial

Écrit par Bertrand Lemaire Mercredi, 12 Juin 2013 23:00

ecoute-oreille-attentiveChaque semaine l'Evangile en Prière vient alimenter nos méditations « lo Tedhaliennes ». Ainsi sont mis en valeur les points forts de la liturgie qui fait partie de notre respiration spirituelle.

Ces quelques lignes lancées sur internet comme une bouteille à la mer, vont rejoindre « au bout du monde » des âmes en quête « d'un plus » sur leur chemin de sainteté. La force de l'Evangile et la profondeur de la méditation d'une vie de prêtre, confronté à tant d'épreuves, constituent pour chacun d'entre nous une lumière sur la route.

Powered by Web Agency

Lire la suite...

   

ImprimerEnvoyer

Lo Tedhal au coeur du mystère pascal

Editorial

Écrit par Bertrand Lemaire Vendredi, 29 Mars 2013 00:00

Lo Tedhal au coeur du mystère pascalEn ce Vendredi Saint, nous entendons une parole de Jésus pleine de mystère et qui, pour certains d’entre nous, prend encore plus de sens en latin : « Jesus autem tacebat ».

Et Jésus se taisait...

 

Le Maître du monde, le Verbe (la Parole), au moment le plus intense de sa mission du rachat de l’humanité, enseignait par son silence, Il se taisait...

Il ne voulait pas répondre à celui à qui il avait déjà donné toutes ses chances pour connaître et découvrir la présence du Fils de Dieu à ses côtés.

Pilate ne voulait plus écouter en profondeur et en vérité, alors Jésus en tire la conséquence, il respecte la liberté de son interlocuteur et ne désire pas insister davantage, il avait dit l’essentiel, Il se tait.

Cette « Parole de silence », à l’imitation du Maître, est rédemptrice, non seulement pour celui qui la met en pratique dans son désert accepté par amour de l’Eglise, mais aussi  pour celui à qui elle s’adresse. En effet le silence renvoie Pilate à son for intérieur, à sa conscience et peut être va-t-il enfin chercher à répondre à la véritable question : « Quid est veritas » ? Qu’est-ce que la Vérité ?

Comment découvrir le chemin exigeant qui conduit à la Vérité, au cœur des faiblesses de tout être humain, mais au-delà des pressions, des « qu’en dira-t-on », des blessures, des mensonges?

Powered by Web Agency

Lire la suite...

   

Page 18 sur 18

<< Début < Précédent 11 12 13 14 15 16 17 18 Suivant > Fin >>